Information détaillée concernant le cours

Titre

Le concept de réforme dans l’histoire du christianisme

Dates

30 nov. - 1 déc. 2017

Lang FR, DE
Responsable de l'activité

Michel Grandjean

Organisateur(s)

Michel Grandjean, UNIGE; Mariano Delgado, UNIFR

Intervenant(s)

Michel Grandjean, UNIGE; Mariano Delgado, UNIFR; Nadia Togni, UNIGE; Frédéric Amsler, UNIL; Michael Quisinsky, UNIFR; Ani Ghazaryan Drissi, COE / UNIGE; Marc Lienhard, Université de Strasbourg

Description

Si la Réforme protestante du 16e siècle, dont l’acte de naissance a été plus ou moins arbitrairement fixé au 31 octobre 1517 fait l’objet, cinq siècles plus tard, de nombreuses publications, prises de paroles, commémorations (voire de célébrations !), d’expositions et même de réalisations artistiques, il convient de ne pas oublier que l’histoire du christianisme (HC) a connu – et connaît – de multiples réformes. Si les premières générations chrétiennes semblent n’avoir pas recouru à ce concept, on le trouve fréquemment employé dès le Moyen Age latin, dans divers contextes : réforme ecclésiastique du 11e siècle (ou, selon le syntagme discutable d’Augustin Fliche, « réforme grégorienne »), réformes monastiques de tous ordres (à commencer par l’émergence de Cîteaux en tant que réforme de la vie bénédictine ou par l’œuvre de Rancé, réformant à son tour l’Ordre cistercien au 17e siècle), réforme de l’Eglise in capite et in membris telle que veulent la promouvoir au 15e siècle tant les instances ecclésiastiques (concile de Constance, concile de Latran V) que certains hérétiques que ces conciles, précisément, condamnent (Jan Hus), réforme tridentine ou aggiornamento de l’Eglise catholique romaine avec Vatican II.

Il s’agira dans cette session d’éclairer plusieurs facettes de ce concept, mais aussi de montrer comment telle réforme, en l’occurrence la protestante du 16e siècle (l’une des réformes de ce siècle qu’on a appelé « siècle des réformes »), a pu être perçue par d’autres Eglises. En outre, la présence exceptionnelle d’un historien dont les travaux ont considérablement fait progresser notre connaissance de la Réforme de Luther et des mouvements marginaux de la Réforme du 16e siècle (anabaptistes, etc.), le professeur Marc Lienhard (prof. émérite, Faculté de théologie protestante, Université de Strasbourg), permettra aux doctorantes et doctorants présents d’entendre, à travers un exercice d’ego-histoire, « comment on devient historien de la Réforme ».

Objectifs

·         formation méthodologique et historique autour de quelques aspects de réformes en HC

·         formation à l’intervention en public

·         exercice de présentation des recherches doctorales en cours

·         renforcer le réseau des historiennes et historiens du christianisme

 

Lieu

Villars-sur-Glâne

Information
Places

25

Délai d'inscription 30.11.2017
short-url short URL