Information détaillée concernant le cours

[ Retour ]
Titre

[REPORT DEMANDÉ] La réforme de l’année liturgique après le concile Vatican II: l’exemple du cycle pascal

Dates

1-4 octobre 2020

Responsable de l'activité

Martin Klöckener

Organisateur(s)

Prof. Hélène Bricout, Institut Catholique de Paris; Prof. Martin Klöckener, UNIFR, Prof. Elisabeth Parmentier, UNIGE; As. Miriam Vennemann, UNIFR

Intervenant(s)

Christophe Collaud, UNIGE; Prof. Martin Klöckener, UNIFR; As. Miriam Vennemann, UNIFR

Description

Les Journées doctorales sur les sources liturgiques sont proposées chaque année et se sont successivement intéressées aux sources du haut Moyen Âge, aux rituels de la période post-tridentine, à la réforme du Missel romain après Vatican II, aux rites de la mort au Moyen Âge, à l'œuvre de Romano Guardini, aux manuels de litur¬gie et aux Rituels du mariage et de bénédiction. Le Consilium ad exsequendam Constitutionem de sacra Liturgia dédié à la réforme générale de la liturgie de l'Église catholique a reçu de la Constitution Sacrosanctum concilium du concile Vatican II (4/12/1963) ses principes majeurs; en outre, ses travaux ont eu de fortes répercussions sur les autres Églises chrétiennes. Plusieurs décennies après le travail de ce Consilium, une connaissance meilleure et plus précise de la réforme liturgique est nécessaire, pour mieux en comprendre les défis, les moyens, les raisons et les choix. Une telle connaissance suppose des recherches sur les travaux du Consilium: les schémas, la correspondance, les rapports des groupes de travail d'experts et d'évêques internationaux (coetus), conservés dans des dépôts d'ar-chives dédiés. Parmi les lieux possibles, le Deutsches Liturgisches Institut (DLI) de Trèves offre des ressources incontestables, puis-qu'il conserve la plupart des schémas de la réforme liturgique pro-duits par les coetus, ainsi que les archives de nombreux membres germanophones du Consilium. En aucun autre lieu du monde, cette documentation n'est aussi accessible qu'au DLI à Trèves. Les Jour-nées doctorales de 2020 proposeront aux participants d'y travailler sur la réforme de l'année liturgique, et plus spécifiquement celle du cycle pascal. En effet, ce cycle, dont le cœur est constitué par la Semaine sainte, a fait l'objet d'une attention particulière, et posait un certain nombre de questions: fallait-il garder le temps de la Septuagésime? Quand fallait-il faire commencer le carême? Comment structurer le Tri¬duum pascal? Devait-on conserver l'octave de la Pentecôte? Les rogations? ... Sur tous ces points, les archives permettent de re¬constituer l'itinéraire des décisions qui ont été finalement retenues. La réforme des rites particuliers de l'année liturgique a été confiée au coetus 17, parfois en collaboration avec le coetus 1 consacré au calendrier. Joseph Pascher (Munich) et Anton Hänggi (Fribourg/ Suisse) ont fait partie du coetus 17, Johannes Wagner (Trèves) du 1. L'activité des participants sera encouragée par des conférences et introductions et par le travail du fond d'archives, de manière à ce qu'ils s'approprient personnellement la démarche et prennent connaissance du fond et de ses ressources. Comme les autres années, la visée interconfessionnelle de ces Journées d'études est honorée, avec les contributions d'enseignants catholiques, protestants et orthodoxes.

Lieu

Trèves (Allemagne)

Information
Places

20

Délai d'inscription
short-url short URL

short-url URL onepage