Information détaillée concernant le cours

Titre

L’éthique face à la crise écologique (partie II)

Dates

1 juin, 25-26 octobre 2018

Organisateur(s)

François Dermange (UNIGE); Sarah Stewart-Kroeker, (UNIGE); Damien Delorme (doctorant et chargé d'enseignement, UNIGE)

Intervenant(s)

Thierry Collaud, (UNIFR); François Dermange, (UNIGE); Sarah Stewart-Kroeker, (UNIGE); Ghislain Waterlot, (UNIGE); Hansjoerg Schmid, (UNIFR); David Bogner, (UNIFR); Hans Ulrich Steymans, (UNIFR); Dominic Roser, (UNIFR); Joachim Negel, (UNIFR); Dominique Bourg, (UNIL); Elaine James, (St. Catherine University); Emily Brady (University of Edinburgh); Willis Jenkins (University of Virginia); Jacques Fantino (Institut catholique de Paris); Jean-Philippe Pierron (Université de Lyon)

Description

Deux journées d'études (séminaires) destinées d'abord aux doctorant-es (l'une à Fribourg, l'autre à Genève). Un grand colloque à Crêt Bérard. Nous proposons de focaliser la formation doctorale en éthique 2018 autour du thème de «l'éthique et l'écologie». Le thème représente l'un des défis les plus importants de notre époque, que beaucoup appellent maintenant l'«Anthropocène» pour indiquer l'impact de l'activité humaine sur la terre. La crise écologique, qui ne cesse de croître en sévérité, pose des questions d'une ampleur impressionnante : des questions sur la politique domestique et globale ; la capacité humaine scientifique et technologique et son usage ; l'inégalité économique et les intérêts de domination (par exemple, à travers les courants de l'éco-féminisme et le racisme environnementale) ; les perspectives de conflits et/ou des migrations provoquées par la rareté de ressources naturelles à cause du changement climatique; des questions pratiques concernant la prise de conscience et la modification des modes de vie ; la question philosophique du concept de la nature ; les questions théologiques concernant les doctrines de la création, du pêché et de la vertu, et du lien entre le christianisme et l'écologie de manière plus générale. La discussion de ce thème parmi les théologiens et les éthiciens chrétiens comporte des voix variées : le pape François, qui a dédié son encyclique Laudato Si' (2015) à ce thème, un texte qui a attiré une attention mondiale ; le patriarche Bartholomew I, qui est parfois nommé «le patriarche vert» pour son message de soin écologique ; l'ancien archevêque de Cantebury Rowan Williams, qui a également affirmé le devoir écologique des chrétiens ; et un chœur de voix divers dans les dénominations protestantes réformées, luthériens, anabaptistes, évangéliques, etc. Ce thème permet d'ouvrir sur une grande variété d'accents et d'approches possibles. Il se prête à des échanges œcuméniques et transversaux. Nous envisageons deux journées d'étude et un grand colloque. Les deux journées d'étude, l'une à Fribourg, l'autre à Genève, seront des séminaires destinés surtout aux doctorants. Ces journées se focaliseront autour de la discussion de certains textes : la journée à Fribourg (mars 2018) sur Laudato Si et la communication du Conseil œcuménique des églises sur la justice climatique ; une journée à Genève (juin 2018) sur l'œuvre de Catherine Larrère, que nous inviterons pour l'occasion. Nous solliciterons au moins deux doctorants par journée qui prendront la responsabilité de lancer la réflexion en présentant le texte et en guidant la discussion. Cela présente une opportunité de développement des compétences de discussion critique et de direction de séminaire, ainsi qu'une occasion de se familiariser avec certains débats dans ce domaine de la réflexion éthique. Le grand colloque, étant le point culminant de ce projet, focalisera sur le thème des imaginaires écologiques («Imaginer la Terre»). Que ce soit sous l'angle de la création (le jardin d'Eden de Genèse) ou de la rédemption (la nouvelle terre de la Révélation), ou alors en prenant la vision de théologiens, philosophes, ou scientifiques spécifiques, nous examinerons les représentations de la terre façonnent la manière qu'on fait face aux défis écologiques. Ce thème ouvre à des approches théologiques et bibliques, mais pourrait également s'ouvrir à des contributions pluridisciplinaires. Le colloque rassemblera les doctorant-e-s, les enseignant-e-s CUSO, et des intervenant-e-s de l'extérieur. Ce sera l'occasion pour les doctorant-e-s de contribuer par une conférence et/ou de répondre à la conférence d'un-e intervenant-e, ainsi que de développer leurs compétences en tant qu'intervenant-e-s. Plusieurs doctorant-e-s ont déjà confirmé leur intérêt à contribuer au colloque par des conférences : Damien Delorme, Kévin Buton-Maquet, Janique Perrin, Jean Davienne, Evelyne de Mevius, Diane Linder (UNIL).

Lieu

UNIFR, UNIGE, Fondation de Crêt-Bérard (VD)

Information
Places

25

Délai d'inscription 25.10.2018
short-url short URL