Titre

La sotériologie d'Adolphe Gesché comme herméneutique anthropologique. Prolégomènes à une théologie de responsabilité

Auteur Ferdinand Ilunga Nkonko
Directeur /trice François-Xavier Amherdt /
Co-directeur(s) /trice(s) Eleuthère Kumbu Ki Kumbu
Résumé de la thèse Selon A. Gesché, le salut, en sa dimension positive, est d'abord et avant tout l'accomplissement de l'homme, la réalisation de son destin. Ensuite, dans sa dimension négative, le salut-rédemption du péché, est une lutte contre les obstacles qui sont le mal, la fatalité et la mort. Gesché présente Dieu comme préalable épistémologique pour la compréhension de l'homme. C'est cela l'anthropologie théologale qui comprend l'homme à partir d'un excès qui est Dieu. Cette herméneutique anthropothéologale souligne la responsabilité de l'homme dans la recherche de son salut et nous permet ainsi de fonder le paradigme de la théologie de responsabilité qui s’intéresse au sort concret de l’homme.
Statut
Délai administratif de soutenance de thèse
URL
LinkedIn
Facebook
Twitter
Google+
Xing