Titre

Principes pour une nouvelle philosophie de la nature

Auteur Damien Delorme
Directeur /trice Ghislain Waterlot
Co-directeur(s) /trice(s) Jean-Philippe Pierron
Résumé de la thèse Notre travail de recherche se situe dans le champ de la philosophie morale et politique contemporaine. Son objet d'étude est le concept de « nature ». L'étonnement à l'origine de notre travail est la façon dont aujourd’hui, à la faveur de la crise environnementale, le concept de « nature » redevient normatif c'est-à-dire producteur de règles et prescripteur de comportements, là où la modernité avait travaillé à séparer la normativité de la nature, selon ce que Philippe Descola appelle « le grand partage » . Ce dernier opposerait ainsi, d’un côté, ce qui relevait de la liberté, de l'humain, de la morale, du droit, du social et politique, en un mot de la culture, et de l’autre, la factualité d’un domaine indépendant, muet du point de vue des normes (même si les humains pouvaient y recourir comme à un principe pour fonder certaines normes), et déployant la régularité de ses phénomènes mathématisés de l'infiniment grand à l'infiniment petit devant les yeux de la science. Or la crise environnementale contemporaine montre les limites d’un tel partage. Que dans une lucidité post-moderne et non dans un obscurantisme pré-moderne, nous soyons obligés à re-penser nos rapports avec la nature et en elle, et non pas contre elle ou hors d'elle, nous semble une des questions les plus urgentes et les plus profondes posées à la philosophie actuellement.
Statut
Délai administratif de soutenance de thèse
URL
LinkedIn
Facebook
Twitter
Google+
Xing