Information détaillée concernant le cours

[ Retour ]
Titre

Curriculum Pauli: quelle(s) articulation(s) entre la biographie de Paul et son oeuvre?

Dates

9 octobre 2023

Organisateur(s)/trice(s)

Valérie Nicolet, Institut Protestant de Théologie-Faculté de Paris (FR) Ephraïm Nlandu, UN

Intervenant-e-s

Simon Butticaz, UNIL Daniel Marguerat, UNIL Valérie Nicolet, Institut Protestant de Théologie-Faculté de Paris (FR) Ephraïm Nlandu, UNIGE Jens Schröter, Université Humboldt de Berlin

Description

Dans la galerie des protagonistes du christianisme naissant, Paul fait figure de «Sonderfall». La raison à ce statut d’exception? L’accès supposément direct à sa personne que la correspondance placée sous son nom paraît favoriser. Forte de ce constat, la recherche paulinienne n’a cessé, dès l’avènement de la critique historique, de scruter ses lettres, le livre des Actes en appoint, pour reconstruire une biographie de l’apôtre et replacer son œuvre sous cet éclairage (pour l’ensemble, voir en détail O. WISCHMEYER, E.-M. BECKER [éds], Paulus, Tübingen, 2021, 3e édition). Un programme bien illustré par F.C. BAUR dans son livre Paulus, der Apostel Jesu Christi: Sein Leben und Wirken, seine Briefe und seine Lehre: Ein Beitrag zu einer kritischen Geschichte des Urchristentums (Stuttgart, 1845; cf. M.J. THATE, «Etre juif? F.C. Baur, le paulinisme et la question du judaïsme», in J. EHRENFREUND, S. BUTTICAZ [éds], Regards de savants juifs et chrétiens sur le judaïsme du Second Temple, Genève, 2022, pp. 81-108). Comme l’écrit Baur, en introduction à son histoire de Paul: «Auch hier [dans ce que Baur appelle, à la même page, «d[ie] Geschichte der apostolischen Zeit»] ist, wie in der evangelischen Geschichte, die Einheit eines individuellen Lebens der eigentliche Gegenstand der historisch-kritischen Betrachtung» (ID., Paulus, p. 3). Depuis lors, rares sont les exégètes à ne pas présupposer, en sous-main à l’étude de Paul, une reconstruction de sa vie. Deux majeurs essais permettent de le vérifier. A commencer par le classique de G. BORNKAMM, Paul, apôtre de Jésus-Christ (trad. L. JEANNERET, Genève, 1988, 2e édition). En introduction à cette monographie paulinienne, l’exégète allemand annonce la couleur: «[…] celui qui raconte l’histoire de la vie de l’apôtre devra constamment parler de sa théologie. Et l’inverse est tout aussi valable: aucun examen de sa théologie ne pourra faire abstraction de lui-même et de ses communautés» (BORNKAMM, Paul, p. 32). Et d’ajouter dans la foulée, en commentaire à son propre projet d’écriture: «L’exposé qui suit voudrait mettre en lumière cette unité […]» (ID., Paul, p. 33). Plus récemment, en ouverture à son Paulus. Leben und Denken (Berlin/New York, 2003), c’est U. SCHNELLE qui expose, dans des termes analogues, les enjeux épistémologiques et méthodologiques que soulève l’écriture d’un livre sur Paul: «Indem er [Paul] die Geschichte des Jesus Christus in bestimmter Weise erzählt und deutet, schreibt er Geschichte und konstruiert eine eigene neue religiöse Welt. Seine Deutung entfaltet eine einmalige Wirkungsmacht, weil sie in mehrerer Hinsicht anschlussfähig war: an die Jesusgeschichte, das Judentum und den Hellenismus. Diese Anschlussfähigkeit erwuchs aus dem Lebensweg des Apostels, so dass bei ihm das Verhältnis von Biographie und Theologie in besonderer Weise zu bedenken ist. Bei Paulus verdichten sich Biographie und Theologie zu einer spannungsvollen Einheit […]» (ID., Paulus, p. 9; italiques ôtés). Le constat est sans appel: l’articulation entre la biographie de Paul et son œuvre constitue une problématique majeure des études pauliniennes – passées comme récentes (voir aussi J. BECKER, Paul. «L’Apôtre des nations», trad. J. HOFFMANN, Paris/Montréal, 1995; A. DETTWILER, J.-D. KAESTLI, D. MARGUERAT [éds], Paul, une théologie en construction, Genève, 2004; E.-M. BECKER, P. PILHOFER [éds], Biographie und Persönlichkeit des Paulus, Tübingen, 2005). A la suite d’autres (par ex. R.P. SEESENGOOD, Paul: A Brief History, Chichester, 2010; B. SCHLIESSER, «Paulustheologien im Vergleich. Eine kritische Zusammenschau neuerer Entwürfe zur paulinischen Theologie», in J. FREY, ID. [éds], Die Theologie des Paulus in der Diskussion, Neukirchen-Vluyn, 2013, pp. 1-79; H.T. ONG, «Paul’s Personal Relation with Earliest Christianity: A Critical Survey», CBR 12/2, 2014, pp. 146-172; B.L. WHITE, Remembering Paul, Oxford, 2014), nous souhaitons en faire le thème d’études d’une journée doctorale consacrée à la présentation et à la discussion critique de plusieurs ouvrages pauliniens et à la manière dont ils se saisissent de

Lieu

Université de Lausanne

Information
Places

9

Délai d'inscription 02.10.2023
short-url short URL

short-url URL onepage