Information détaillée concernant le cours

[ Retour ]
Titre

Allemand pour les exégètes / Deutsch für Exeget*innen

Dates

23 mai

Organisateur(s)/trice(s)

Prof. Simon Butticaz, UNIL M. Gaël Carriou, UNIL Prof. Andreas Dettwiler, UNIGE Mme Marie Duruz, UNIL Prof. Ruth Ebach, UNIL Prof. Gudrun Nassauer, UNIFR

Intervenant-e-s

Prof. Simon Butticaz, UNIL M. Gaël Carriou, UNIL Prof. Andreas Dettwiler, UNIGE Mme Marie Duruz, UNIL Prof. Ruth Ebach, UNIL Prof. Gudrun Nassauer, UNIFR

Description

Les doctorants et doctorantes en disciplines exégétiques sont souvent confrontés à un problème linguistique, une grande partie de la littérature spécialisée, notamment les commentaires, étant rédigée en allemand. De plus, il existe toute une série de termes exégétiques spécialisés empruntés à l'allemand qui sont également utilisés en français et en anglais. Pour la rédaction d'une thèse dans l'une des disciplines exégétiques de la théologie, la con-naissance de l'allemand est donc indispensable. Cela implique également une compétence méthodologique pour reconnaître les difficultés et les changements qui résultent de la traduction d'une tradition exégétique à une autre. Le séminaire s'adresse aux chercheurs qui ont déjà une connaissance (limitée) de l'allemand, mais qui souhaitent élargir leurs compétences linguistiques et leur vocabulaire exégétique spécialisé. Ces compétences seront développées à partir de publications importantes en allemand dans le domaine de l'Ancien et du Nouveau Testament. Des discours spécialisés issus d'autres domaines scientifiques mais jouant un rôle éminent dans l'exégèse germanophone – comme le motif de la mémoire (sociale) – seront également abordés lors des différents ateliers. La connaissance du vocabulaire scientifique, la compréhension des textes et la capacité de raisonnement scientifique (en allemand) seront ainsi développées conjointement. De courtes présentations par les participants et participantes permettront également d'élargir le spectre méthodologique. Dans ce contexte, il est également possible de travailler ensemble sur les défis spécifiques auxquels les doctorant.es sont confrontés sur le plan linguistique dans leurs propres projets. Un premier après-midi, en présentiel, permettra de poser les bases terminologiques et d'adapter le programme aux capacités et aux souhaits des participants et participantes. Six sessions en ligne sur des textes de l'Ancien Testament et du Nouveau Testament complèteront le programme.

Lieu

Lausanne & en ligne

Information

23 mai : 15h-18h

Places

14

Délai d'inscription 22.05.2023
short-url short URL

short-url URL onepage